Nous allons enfin pouvoir commencer à nous préparer sérieusement pour les fêtes, mais avant et pour finir ces 4 malheureux derniers jours de novembre, terminons cette semaine avec un special :

Le Black Friday fait son apparition en France. Cette énorme opération commerciale de promotions orchestrée depuis 9 ans aux Etats-Unis le dernier vendredi de novembre donne traditionnellement le coup d'envoi des achats de Noël Outre Atlantique. En France aussi les commerçants s'y mettent

Nous allons avoir le plaisir de croiser pendant les soldes un certain nombre de personnes dont :

La vendeuse qui voudrait mourir
Elle ne sourit plus en repliant le même pull pour la 14eme fois de la journée.
Sa phrase fétiche : "S'il n'y a pas de pastille rouge, le produit n'est pas soldé madame. Oui, tout est là."

 

Le mari qui attend dans un coin et qui porte les sacs "en attendant"
Ça fait 5 heures qu'il égrène les magasins et on sent bien qu'il n'en tiendra pas un de plus. Il ne pensait pas que l'enfer pourrait être entouré de femmes qui se déshabillent.
Sa phrase fétiche : "Encore... putain mais ça finit quand !?"

 

Celle qui va à la guerre
Vous êtes venue trouver une bonne affaire, elle est venue vous la prendre des mains, avec les dents s'il faut.
Sa phrase fétiche : "TU DEGAAAAAAAGES ! Merci."

Celle qui est responsable de magasin et qui est limite "nervous breakdown"
Une volonté farouche d'être partout en même temps pour "péter les scores". Et qui vient toutes les 10 minutes à la caisse pour relever les compteurs.
Sa phrase fétiche : "Tu crois vraiment que c'est le moment de prendre ta pause Magalie ? Aide moi plutôt à replier les jeans. Faut que je fasse tout ici ? Je vais crever moi."

Celui/celle qui cache des trucs pour revenir les acheter plus tard, peut-être
Il est fourbe mais organisé. Règle n°1: On ne se jette pas sur les premiers achats dès le premier magasin. On fait un petit tour d'horizon dans plusieurs magasins, mais pour ne rien laisser en route à l'ennemi, on cache systématiquement ce qui pourrait nous plaire pour revenir plus tard.
Sa phrase fétiche : "Non merci je fais juste un tour pour voir"
.

La mère de famille
Elle n'a pas pu trouver de baby-sitter puisqu'elles sont toutes dans les magasins, alors elle se trimbale son gosse qu'elle a enchaîné à la poussette. Elle gêne tout le monde dans les rayons et s'en veut de choisir des trucs pour elle alors que son petit chéri hurle dans la même poussette qui gêne tout e monde.
Sa phrase fétiche : "Oui oui après on va manger mon chou, promis. Mais là maman essaye un joli truc..."

Le/la relou qui pose trop de question
C'est le cauchemar de la numéro 1 en particulier, et de tous les autres en général. "Et la pastille rouge c'est -20 ou -30% ? Sinon vous l'avez en pourpre taille M ? Vous savez où je pourrais trouver des chaussons ?"  Il/elle maudit ce jour des soldes, alors il va vous les pourrir, doucement mais surement...
Son achat : Rien, évidemment

Internet c'est bien aussi...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 idées de cadeaux, on profite des soldes ! 

 

 

 

 

BLACK FRIDAY

Shopping CHAOS

Un vernis à ongles fluorescent (ou phosphorescent)
Prix : à partir de 4€ chez Amazon
Un bonnet Cthulhu
prix : à partir de 40€ chez Etsy
Un sac à dos Totoro
Prix : à partir de 16€ chez Amazon
Un grille pain Dark Vador
Prix : à partir de 40€ chez Think Geek
Un petit cochon pour séparer le jaune du blanc d'oeuf
Prix : à partir de 8.35€ chez Pink Sumo
Une roulette à shot
Prix : à partir de 17€ chez Amazon
En voir plus

un peu de culture

Lors d'une conversation professionnelle ou encore une soirée entre amis, au moment approprié, sortir le nom de la 4ème ville de France la plus visitée, fait toujours son petit effet.

NOTRE, LE SAVIEZ-VOUS ?

DE CE VENDREDI

 

Top 10 des villes françaises les plus visitées

Nous terminerons par 

"La question du jour "

Comment ramasse-t-on la papaye ?

N'hésitez pas à partager vos commentaires avec nous concernant cette gazette

Customer Service : 01 48 16 95 01